Blue%2520Sofa_edited_edited.jpg

Blog

Rechercher
  • Cécile

Allergies saisonnières: des solutions naturelles pour vous aider


Rhinite saisonnière, quand le système immunitaire sur-réagit!

Rhinite saisonnière, rhinite allergique, rhume des foins... autant de synonymes qui traduisent une réaction exagérée de notre système immunitaire face à un allergène tel que les pollens de végétaux, les graminées etc...


Cette réaction va se passer en 2 temps

Tout d'abord avec une phase de sensibilisation: l'allergène est présenté au système immunitaire qui va le considérer comme un intrus et synthétiser des anticorps spécifiques à cet allergène.

Dans un 2ème temps, lors d'un nouveau contact, cet allergène va rencontrer ces anticorps spécifiques et déclencher la libération de facteurs inflammatoires comme l'histamine qui va entraîner des troubles caractéristiques:

  • des éternuements

  • le nez qui coule ou bouché

  • les yeux rouges, qui grattent, avec des larmoiements

  • fatigue

  • maux de tête

  • de l'asthme pour les cas les plus importants

Ces allergies saisonnières se produisent généralement du printemps à l'automne et sont souvent très invalidantes pour les personnes qui les subissent.

Elles sont dues à des prédispositions génétiques

Il y a bien souvent des familles "d'allergiques" mais pas uniquement.

L'environnement et la pollution favorisent grandement le développement de ce type d'allergies.

La naturopathie, une solution pour travailler le terrain

Comme les allergies saisonnières arrivent dès le printemps, il est important de commencer à travailler le terrain quelques semaines avant.


Ce travail pourra commencer dans l'assiette avec:

  • des aliments riches riches en quercétine aux propriétés anti-histaminiques (câpres, oignon rouge, pomme, raisin...),

  • des aliments riches en oméga 3 aux propriétés anti-inflammatoires (sardines, maquereaux, huile vierge de 1ère pression à froid comme le lin, la cameline...)

  • des aliments riches en vitamine C

On pourra compléter tout cela par un travail sur la flore intestinale et par certaines plantes comme la gemmothérapie de cassis, l'ortie piquante ou le plantain.


Tout ceci est bien sûr à adapter et à personnaliser en fonction de chacun lors de la consultation.


A très vite


Cécile



18 vues0 commentaire